jingle

Dites quel est le fondement de vos plans média publicitaires et l’on vous dira quel genre de média planner ou responsable média vous etes !!!!!

En effet, l’achat d’espace sur nos médias africains s’est longtemps nourri de préjugés souvent pas fondés. On communique par habitude et le plus souvent l’habitude devient la règle.
On dira par exemple qu’avant et après le JT de 20 heures ou l’heure des séries télé Brésilienne sont les espaces pub par excellence sur nos chaînes Nationales . et sans même chercher à comprendre ou à connaître le profil du prospect, sa categorie socio professionnelle, et sans tenir compte de la spécificité de chaque produit, les média planners africains ventilent, à tord ou à raison. les marquent de leurs clients sur nos chaines.

Ainsi, vous trouverez par exemple dans un meme espace publicitaire des campagnes pour banques, assurances, produits de beauté, intrants culinaires, des produits pour enfants et même des produits destinés aux paysans.

Sommes nous capables de nous adapter aux changements d’habitudes média de nous prospects selon les périodes de l’année (vacances, rentrée scolaire…) ?

Combien sont les responsables média de nos agences de publicités qui se sont rendu compte qu’Abidjan la plupart des travailleurs rejoignent leurs domiciles qu’après 20h compte tenu des embouteillages monstrueux dus au déplacement massif de la population pendant cette période de crise politique ?.

connaissons nous réellement en Cote d’Ivoire (au-delà des préjugés), le profil sociologique des cibles de chaque média? Qui écoute Jam FM,ou Radio Nostalgie, qui n’écoute pas radio CI, quelle différence y a-t-il entre la cible de la 1ère et celle de TV2 , entre radio CI et Frequence 2.

Il est temps, grand temps, que les publicitaires africains en général et les responsables média en particulier, s’inscrivent dans une logique de professionnalisme. Et le professionnalisme en média planning stipule la connaissance des médias et de leurs cibles respectives à travers des indicateurs d’audiences pertinents et des études media fiables. Une étude indépendante où les acteurs ne sont pas à la fois juge et partie, acheteurs d’espace ou agence conseil pour des média en amont et cabinet d’étude en aval.

Dans cette quête de professionnalisme, AFRICASCOPE de TNS SOFRES le n°2 mondial des études, pourrait constituer un appui de taille.

En effet, avec le développement de la publicité « ethnique » des grandes marques et au moment où les annonceurs (les multinationales) font part de leur intérêt croissant pour l'Afrique, TNS Sofres lance Africascope. Cette étude comble un vide en mesurant l'audience des TV, radios, médias nationaux et internationaux en Afrique. Elle étend son expertise à la compréhension même du comportement des populations cibles de ces médias en étudiant leur consommation, leur équipement et leur opinion.

L'étude Africascope est menée 1 fois par an, deux pays par semestre.Cette périodicité offre la possibilité de communiquer tout au long de l'année des données récentes au marché publicitaire

Dans un 1er temps Le Sénégal, La Côte d’Ivoire, la RDC et le Cameroun sont concernés

L’expérience, l’expertise et la neutralité de l’auteur de l’étude est un gage du sérieux des résultats qui seront mis régulièrement à la disposition des publicitaires africains.

Avec cette étude déjà disponible chez O’MEDIA CI ,les média planners africains ne feront plus l’achat publicitaire dans les médias d’Afrique par hasard , ils disposeront désormais d’une boussole pouvant inspirer leurs choix média.

Chefs de pub chez l’annonceur et média planner en agence gagneraient à consolider leurs connaissances pragmatique des medias avec les résultats d’une étude fiable comme AFRICASCOPE de TNS SOFRES.

PROFESSIONNALISME OBLIGE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!