Au moment,où sous d'autres cieux, on s'active à réduire la publicité afin de permettre aux télés publiques de jouer pleinement leur rôle de service public; la Radio diffusion télévision Ivoirienne (RTI) quant à elle , au grand dam de téléspectateurs, intensifie la présence commerciale sur ses antennes.

rti_1

Espace agenda, durée non maîtrisée et médiocrité des PAD.

l'espace agenda de la RTI demeure sans aucun doute, un facteur déterminant de la dégradation de l'image de notre télé nationale.  je me suis prêter ce week-end au "jeu chrono" dont l'objectif était de déceler la durée exacte de la rubrique avant le JT de 20h: jeudi, 16 min, vendredi 21 min, samedi 19 min. ainsi au delà de la durée monstrueuse, on remarque aussi que la RTI maitrise difficilement la durée d'un espace qu'elle a librement défini. trois ou deux minutes peuvent sembler insignifiants, mais en télé, ça représente une éternité. plus grave la qualité des PAD agenda reste à désirer; des images floues , des textes avec de nombreuses coquilles.

pub classique: avant JT 20h: une visibilité pas sûre.

avt le JT de 20h est l'espace privilégiée des annonceurs de la RTI. cet espace vers lequel se ruent toutes les marques assure -t-il réellement la visibilité du produit. je ne raisonnerai pas ici en terme d'audience. Mais lorsqu'un tel espace est précédé d'une rubrique agenda de 15 min au moins, qui a le mérite d'irriter le téléspectateur, et lorsque la marque est inondée dans "une pluie" de spots publicitaires, on est en droit de s'interroger sur l'efficacité d'un tel espace.la visibilité n'est elle pas entachée.  la mémorisation du spot est-elle possible?

Le JT,  désacralisé !

le journal télévisé de 20 heures, jadis sacré, n'échappe pas aujourd'hui aux tractations commerciales:des publi reportages à peine voilés, un traitement de faveur pour certaines entreprises alors qu'on refuse de citer ne serait ce le nom d'autres. des passages aux JT presque "vendus" dans les coulisses de la rédaction.

"Matin Bonheur", un midi première bis!

a l'origine, espace de bonne humeur matinale, matin bonheur va brusquement se muer en "midi première bis", un espace d'annonce télé au détriment des téléspectateurs qui avaient commencé à adopter cet programme .

RTI SPORT:Le commerce vole la vedette au beau jeu!

le plateau de RTI sport est également devenu un espace commercial dédié aux annonces sportives. ainsi , assiste -on au défilé sans réserve des "annonceurs" avec le plus souvent une expression souvent calamiteuse enlevant aux gestes techniques des Drogba et autres  leur saveur.

Voilà quelques exemples qui mettent en exergue le "parti pris trop commercial" de la RTI. une télé  publique dont le rôle majeur est d'instruire le peuple ivoirien.

Après le "chanter" et le "danser" si chers à RTI, l'activité commerciale constitue une plaie que notre télé nationale se doit de traiter afin de jouer entièrement son rôle de service public.